A partir de 1980 les portes s’ouvrent et tous les espoirs sont permis. Le Quatuor se produit dans les plus grands festivals et pénètre avec bonheur dans certains milieux musicaux où l’accordéon n’avait jamais été accepté auparavant sous sa forme traditionnelle. Le quatuor participe aux plus importantes émissions de télévision tant en France qu’à l’étranger et de nombreux nouveaux compositeurs contemporains ne demandent qu’à écrire pour cette formule attirante et résolument nouvelle, aussi apparaît le premier vrai Quatuor d’accordéon.

Suite au décès du fondateur Claude CHEVALIER en 1987 son fils, Denis CHEVALIER reforme le Quatuor à l’occasion du Bicentenaire de MOZART en 1991.

Accordéons